Présentation des plans d'actions et des objectifs

Un plan d'action, c'est quoi ?

Après avoir identifié des axes d'amélioration grâce à la rubrique "Diagnostic", vous pouvez définir des plans d'actions pour matérialiser votre stratégie en termes de gestion de la qualité. Ceux-ci permettent de définir une liste d'objectifs à atteindre par les équipes. Un plan d'action a une date de fin qui permet de borner les efforts que l'on souhaite mettre en oeuvre sur la stratégie de qualité. Les plans d'actions sont un excellent moyen de fournir aux développeurs les rappels et "todos" en termes de qualité, en calibrant finement l'effort attendu.

Un plan d'action est ciblé par projet. Vous pouvez ensuite répliquer un plan d'action d'un projet sur un ou plusieurs projets. Il est possible de limiter le champ d'action à une ou plusieurs sources, et même à certains dossiers.

Quand utiliser les plans d'actions ?

Les plans d'action peuvent être créés à tout moment au sein d'une période. Il est préconisé de mettre en place en place des plans d'actions en début de période. Les développeurs vont ensuite durant toute la durée du plan d'action consulter l'état d'avancement des objectifs pour identifier le reste à faire. En fin de période, il est préconisé de rassembler l'équipe et d'analyser ensemble l'issue des plans d'actions. Ce travail s'effectue idéalement en complément du Diagnostic. Après le debrief des précédents plans d'actions, et suite au travail de diagnostic, les plans d'actions pour la nouvelle période sont mis en place. 

A qui sont assignés les objectifs des plans d'actions ?

Un objectif peut être attribué :

  • A un projet. Dans ce cas, toutes les actions effectuées par des membres d'équipe du projet seront prises en compte dans le calcul de l'objectif.
  • A une équipe. Dans ce cas, toutes les actions effectuées par les membres de cette équipe seront prises en compte dans le calcul de l'objectif.
  • A un utilisateur (objectif individuel). Dans ce cas, toutes les actions effectuées par l'auteur associé à cet utilisateur seront prises en compte dans le calcul de l'objectif.

Un plan d'action n'a pas de limites au niveau du nombre d'objectifs qu'il contient. Un plan d'action peut également contenir des objectifs collectifs (projet ou équipe) et individuels.

Qui peut créer des plans d'actions ?

Chaque utilisateur de Themis (développeur/développeur pilote/animateur) est en mesure de créer des plans d'actions. En revanche, selon leur profil, les objectifs qui peuvent être créés seront différents :

  • Un développeur peut uniquement créer des objectifs individuels pour lui et seulement lui.
  • Un développeur pilote peut créer des objectifs individuels pour lui et seulement lui, ainsi que des objectifs pour l'équipe dont il est le pilote.
  • Un animateur peut créer des objectifs pour un projet, pour les équipes pour lesquelles il possède les permissions, ainsi que des objectifs individuels pour les membres des équipes pour lesquelles il possède les permissions.

Quels types d'objectifs peuvent être fixés ? 

1. Un nombre minimum d'actions saines à effectuer sane-150x150.png

Exemple : au moins 10 actions saines.

Cet objectif est disponible pour toutes les pratiques.

2. Un nombre maximal d'actions nocives à ne pas dépasser damaging-150x150.png

Exemple : pas plus de 2 actions nocives.

Cet objectif est disponible pour toutes les pratiques.

3. Un nombre minimum d'actions réparatrices à effectuer fixing-150x150.png

Exemple : au moins 10 actions réparatrices.

Cet objectif est disponible pour les pratiques DET et COV (TFI ne possède pas d'actions réparatrices).

4. Pratique DET : Corrections de dette

Il s'agit ici d'effectuer des corrections de défauts existants. Vous pouvez définir une propriété spécifique pour identifier une ou plusieurs règles (nom, catégorie, niveau de sévérité, ...). Les corrections de défauts correspondants à ces propriétés seront ainsi pris en compte.

Exemples : 5 corrections de défauts pour la règle "disallow unused variables (no-unused-vars)" ; 10 corrections de défauts de sévérité "Warning".

Le calcul se fera indépendamment du type d'actions. Ainsi, 10 corrections de défauts au sein d'une action aura le même impact que 10 corrections réparties dans 10 actions. Le niveau de l'action n'est également pas pris en compte (vous pouvez tout à faire des corrections dans le cadre d'une action nocive).

5. Pratique DET : Pas d'ajout de dette

Il s'agit ici de se challenger sur de la non-création de défauts de code. Vous pouvez définir une propriété spécifique pour identifier une ou plusieurs règles (nom, catégorie, niveau de sévérité, ...). Les ajouts de défauts correspondants à ces propriétés seront ainsi pris en compte.

Exemples : Ne pas ajouter plus de 2 défauts pour la règle "disallow unused variables (no-unused-vars)" ; Ne pas ajouter plus de 1 défaut de sévérité "Warning".

Le calcul se fera indépendamment du type d'actions. Ainsi, 10 ajouts de défauts au sein d'une action aura le même impact que 10 ajouts réparties dans 10 actions. Le niveau de l'action n'est également pas pris en compte (vous pouvez tout à faire des ajouts de défauts dans le cadre d'une action réparatrices).

Comment sont calculés les plans d'actions ? 

Un plan d'action a une date de début et de fin. Toutes les actions ayant eu lieu entre ces 2 dates seront prises en compte dans le calcul. L'issue d'un plan d'action pourra être rétroactive. En effet, imaginons un plan d'action qui se déroule du 1er Octobre au 14 Octobre, qui contient un objectif sur un nombre d'actions réparatrices à effectuer. Si vous effectuez des commits sur votre dépôts de code le 14, qui seront partagés sur le dépôt le 15, et que Themis se synchronise le 16, votre action du 14 sera identifiée, et potentiellement prise en compte dans le calcul du plan d'action. Le plan d'action pourra ainsi être perçu comme échoué le 14 et le 15, mais réussi le 16 !

 

 

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.