Prise en compte du pair-programming

Le pair-programming est une pratique de plus en plus utilisé lors du développement logiciel, et qui consiste à faire travailler 2 personnes ensemble sur une tâche donnée. 

Au fur et à mesure que le développement avance, plusieurs commits sont effectués sur le gestionnaire de version de code afin de sauvegarder les contributions. Or, les systèmes actuels n'autorisent en général qu'une seule personne à être l'auteur d'un commit. Ainsi, il est donc difficile d'identifier les contributions issues de sessions de pair programming du reste des contributions.

Pour pallier cette situation, Themis vous propose un mécanisme simple pour indiquer qu'un commit est issue d'une session de pair-programming. Il s'agit d'utiliser les messages de commits avec le motif suivant : 

\with[login1]

pour indiquer que ce commit a été fait avec l'auteur login1. Si d'autres personnes ont été impliquées, il suffit d'utiliser le même motif en séparant chaque nom par des virgules (,) :

\with[login1,login2]

Voici un exemple de message commit pour indiquer que vous avez travaillé avec Alice :

Fix issue on the home page \with[Alice].

Notez que ce motif n'est pas obligatoirement à placer à la fin du message, il peut être mis n'importe où dans le message.

Quels noms indiquer dans les messages ?

Les noms extraits seront perçus comme si ils étaient l'auteurs des commits. Ainsi, une fois le commit analysé par Themis, 2 scénarios sont possibles :

  • Un utilisateur de Themis est automatiquement associé avec un nom d'auteur, et auquel cas il n'y a rien à faire.
  • Un nouvel auteur sera détecté et apparaîtra dans la liste des auteurs. Il vous faudra ensuite le fusionner avec un auteur existant si nécessaire.
Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Veuillez vous connecter pour laisser un commentaire.